Repair Café

RÉFÉRENT 2022 : Jacky PORTILLA (cliquez sur le nom pour envoyer un mail).

FRÉQUENCE : voir le planning mensuel en page d’accueil. 

Télécharger la Charte des REPAIR CAFÉS

Nés aux Pays-Bas, les Repair Cafés consistent en des ateliers de réparation tournés essentiellement vers le petit électro-ménager. Organisés par des bénévoles bricoleurs, ils s’ancrent principalement dans une démarche citoyenne et écoresponsable. Sensibiliser les populations, informer et éduquer à des modes de consommation différents, lutter contre l’obsolescence programmée, le tout pour réduire les déchets produits par chacun, tels sont les principes de ces ateliers. Autant dire qu’ils s’adressent, comme bon nombre d’activités du FabLab, à des personnes curieuses, qui ont envie d’apprendre sur leurs appareils du quotidien en étant accompagnées par des bénévoles.

À Carmaux, le FabLab n’a pas hésité longtemps avant de se lancer dans l’aventure Repair Café, adhérant même à l’Organisation Internationale basée en Hollande. Le 3 mai 2018 avait lieu la première session en ces termes :

« Le Repair’Café est gratuit, libre et ouvert à tous. Plusieurs réparateurs bénévoles sont là pour aider à réparer, pour montrer comment faire et partager leur savoir-faire. Certains outils et matériels nécessaires sont disponibles sur place comme une imprimante 3D pour reproduire les pièces cassées.

Réparer oui mais réparer quoi ? Tous les objets du quotidien : cafetière, lampe, sèche-cheveux, vêtements, jouets, vaisselle, ordinateur…Tout ce qui ne marche plus est le bienvenu. (…)

C’est aussi un lieu de rencontres, où l’on essaie de réparer les appareils en toute convivialité autour d’un café ou d’un thé. En plus d’économiser de l’argent en réparant nos objets, on gagne à rencontrer des gens de divers horizons.

Une expérience à vivre sans hésitation ! »

Très vite, quelques séances de « Kfé bricol » sont venues en complément du Repair Café au FabLab (un jeudi soir par mois). Ils étaient délocalisés à Monestiés. Le Repair a pu ensuite se déplacer sur Valderiés au centre social ou au Café culturel Dynamo de Carmaux en 2020 et 2021, malgré la pandémie.